Femmes 2000 Femmes 2000

Suzanne Besson

Subir ou accepter 

En juin 2000, mon mari a été victime d’un accident d’escalade en montagne, une chute de plus de vingt mètres. Trois de nos enfants avaient entre 11 et 14 ans et le plus jeune 6 ans. Cet accident a bouleversé notre vie de famille et a eu des conséquences difficiles à vivre pour chacun. Le retour à la maison de mon mari, après 5 mois d’hospitalisation, nous a fait prendre conscience au fil du temps des difficultés qui étaient les siennes et de ce qu’elles impliquaient pour tout la famille. La confrontation à la réalité l’a plongé dans la dépression…

Je devais gérer tout cela et je suis reconnaissante pour les forces que je pouvais aller puiser auprès de mon Seigneur Jésus. De plus, ma famille, mes amis et les gens de mon église m’ont bien soutenue. Il n’empêche que c’était une situation très difficile que personne d’autre ne pouvait vivre à ma place. C’était à moi de traverser cette épreuve. Après quelques années, le Seigneur m’a enseigné quelque chose qui m’a ouvert un nouveau chemin. Il m’a fait comprendre que j’avais un choix à faire. Je pouvais continuer à regretter le passé et subir ma vie ou je pouvais accepter la situation qui était la mienne maintenant. La frontière entre ces deux termes est très mince mais les conséquences qui résultent du choix que l’on fait sont diamétralement opposées.  Subir est un acte passif qui nous enferme tandis que accepter est un acte proactif qui ouvre un chemin, qui donne la possibilité à Dieu de nous aider. Comprenez moi bien, on ne peut pas faire ce choix directement après un événement douloureux, une perte, un traumatisme, etc… Le temps qui s’écoule jusqu’à ce choix est plus ou moins long selon les personnes et les événements vécus. Il faut pouvoir vivre le deuil, le processus de perte. Mais pour chacun arrive un moment où il peut faire ce choix.

Il y a quelques années, nos deux plus jeunes enfants encore chez nous ont quitté la maison en l’espace de deux mois pour vivre leur vie d’adulte. Mon mari et moi, nous nous sommes retrouvés à deux après de belles années bien animées avec nos enfants. C’est le cours normal de la vie et je me réjouissais de ce que mes enfants étaient devenus des adultes sachant assumer leur vie. Mais j’étais triste que cette saison de la vie de famille s’achève. J’ai vécu ce deuil durant une année puis, le jour du mariage de mon fils, je me suis dit : « Voilà tu as eu le temps de vivre le deuil de cette période de ta vie, c’est le moment maintenant de tourner la page, d’accepter que c’est fini et d’entrer dans cette nouvelle saison de la vie à deux. »

Tout au long de notre vie, nous nous trouverons confrontés à ce choix : soit de subir ce qui se passe ou de l’accepter. Je vous encourage à accepter, à vous réconcilier avec votre présent.

Suzanne Besson

 

Posté le vendredi 28 septembre 2018 dans Enseignements et témoignages

Voir tous les témoignages
Voir tous les ministères

Contactez-nous !

Contactez-nous !
Envoi

À propos de...

Interventions, actions de Vision Plus

Femmes 2000 est une association qui encourage les femmes chrétiennes de Suisse romande dans leur foi et leurs responsabilités. Sur leur site, elle publie régulièrement des récits de femmes et présente les différents événements et associations mis en place par, pour et avec les femmes.

En savoir plus

Ce site a été entièrement imaginé et réalisé avec passion par Cosycom.ch
© 2017 Femmes 2000 - Tous droits réservés